Le secret pour gagner en ultra-cycling

26.07.2019

Jean-Luc Perez est l’un des meilleurs Français dans le monde de l’ultra-cycling. Il vient de remporter la Race Across America en duo avec Evens Stievenaert avec le record de l’épreuve en prime.

 

 

 

Nous l’avions interviewé avant le départ pour qu’il nous explique sa préparation athlétique et logistique.

 

  

A son retour en France des USA, nous avons souhaité en savoir davantage sur son exploit et lui demander de décrypter la course pour nous: alimentation, météo, parties difficiles, le vent, le sommeil. Si l’ultra-cycling vous passionne, vous pouvez écouter le podcast entier en cliquant sur le lien ci-dessous. 

 

 

En vous abonnant à notre podcast TOP CYCLISME sur iTunes, GooglePlay, Deezer, Spotify ou Soundcloud, vous recevrez nos émissions chaque semaine directement sur votre portable.

 

Durant l'interview, nous lui avons demandé quel est le secret pour réussir sur la Race Across America, voici sa réponse:

 

«  La clé c’est d’être très très bien encadré. La RAAM nécessite que quelqu’un connaisse le parcours et le règlement de la course est qui vraiment pointu. Les voitures des officiels n’arrêtent pas de circuler, la moindre erreur peut être sanctionnée par une heure de pénalité.

 

 

Hélas, le facteur limitant pour cette course, c’est la partie structure, le team qu’on monte, l’organisation, il faut des personnes compétentes. Il ne faut pas partir juste en famille avec sa femme, ses enfants, son oncle, son cousin… même s’il y a une amitié très forte.

 

Il faut quelqu’un qui ait l’expérience d’une course ultra et dans ce cas particulier qui connaisse déjà la Race Across America. La course peut se perdre rapidement même si on a investi un gros budget. Tout peut tomber à l’eau en raison d’un problème d’organisation.

 

Une voiture peut tomber en panne en plein milieu des Etats-Unis. Il faut un plan B. Quand on est coureur, on s’entraîne, on pense à la préparation, à l’alimentation mais on ne pense pas aux à-côtés comme des problèmes de batterie pour la voiture, il faut un iPad de secours si le premier tombe en panne parce qu’il sert à s’orienter sur le parcours et on risque de se perdre. Il faut aussi du réseau, si on arrive avec son téléphone européen ça ne marche pas on a rien !

 

 

C’est une partie primordiale. Je remercie sincèrement Arnaud Manzanini et tout mon staff qui avaient déjà de l’expérience grâce à la Race Across France.

 

La course dure 6 jours, il faut organiser les roulements, les plages de sommeil pour le team, gérer les humeurs, l’attitude à avoir avec le coureur. Nous avons été mis dans les meilleures conditions parce que cet aspect avait été pensé à l’avance. Mais si quelqu’un débarque sans penser à tout cela, il risque de déchanter rapidement."

 

 

Facebook
Twitter
Please reload

 ARTICLES RECENTS
Please reload

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - White Circle

Guyonneau Distribution France